GP des Etats-Unis : Triple couronne pour Hamilton

le
0
GP des Etats-Unis : Triple couronne pour Hamilton
GP des Etats-Unis : Triple couronne pour Hamilton

Vainqueur du Grand Prix des Etats-Unis suite à une erreur de Nico Rosberg à sept tours de la fin, Lewis Hamilton décroche un troisième titre de champion du monde.

« Le plus beau jour de ma vie ». Le souffle coupé, des trémolos dans la voix, Lewis Hamilton a eu du mal à s’exprimer après avoir franchi en vainqueur la ligne d’arrivée du Grand Prix des Etats-Unis. A 30 ans, voilà le Britannique champion du monde pour la troisième fois ! Il n’y a pourtant pas eu un suspense dingue, puisqu’il est sacré à quatre Grands Prix de la fin, mais la course a été si riche en rebondissements que le pilote Mercedes avait forcément du mal à reprendre ses esprits à l’arrivée.

Déjà, le Grand Prix a bien eu lieu, et c’était déjà une petite surprise en soi, au vu des conditions météo dantesques qui ont régné sur Austin pendant le week-end. Mais comme par miracle, la pluie a cessé en début d’après-midi, et la piste s’est asséchée tout au long du Grand Prix. Un Grand Prix qui a commencé avec un petit coup de tonnerre, puisque Lewis Hamilton s’est retrouvé roue contre roue avec le poleman Nico Rosberg, et a légèrement poussé l’Allemand dans l’herbe dès le premier virage. Mais une première safety car virtuelle, lancée suite à un petit accrochage entre Massa et Alonso, a permis aux pilotes de se rapprocher, et Rosberg en a profité pour remonter à la 2eme place au 8eme tour. Mais cinq tours plus tard, l’Allemand commettait une erreur et laissait Ricciardo le dépasser.

Rosberg se rate et se vexe

Sur sa lancée, le Brésilien, plus rapide que les Mercedes sur la piste humide, passait Hamilton au 16eme tour pour prendre la tête du Grand Prix. Puis c’est Rosberg qui dépassait son coéquipier, qui filait alors aux stands pour chausser de meilleurs pneus sur cette piste s’asséchant au fil des minutes. Hamilton finissait par reprendre la deuxième place au 26eme. Mais comme Rosberg était devant, cela signifiait qu’il n’était pas encore champion du monde. Jusqu’à cette improbable erreur de Rosberg à sept tours de la fin.

L’Allemand sortait trop large dans un virage et permettait à Hamilton de reprendre la tête. Un petit coup de pouce du destin que le pilote britannique n’allait pas laisser passer. Le voici donc champion du monde pour la troisième fois, devant un Rosberg pour le moins courroucé, à l’image de ce « jet de casquette » dédaigneux vers son coéquipier juste avant la cérémonie du podium. Rosberg s’est tiré une balle dans le pied en sortant au 49eme tour, mais qu’il se rassure : si Hamilton, qui n’a abandonné qu’une seule course cette saison (à Singapour) n’avait pas été sacré ce dimanche, il l’aurait sûrement été la semaine prochaine au Mexique.

Verstappen et Button brillent 

Concernant le reste de ce Grand Prix, on notera que seuls 12 pilotes ont réussi à finir cette course marquée par de nombreuses sorties de piste et accrochages. Sebastian Vettel, troisième, a perdu quelques points face à Nico Rosberg dans la course pour le titre honorifique de vice-champion du monde. Max Verstappen a égalé sa meilleure performance en terminant 4eme. Jenson Button a lui réussi son meilleur Grand Prix de la saison en terminant 6eme, pendant que son coéquipier chez McLaren Fernando Alonso terminait aux portes des points. Enfin, Alexander Rossi (Marussia) a terminé 12eme et dernier de son Grand Prix national, mais c’est une immense satisfaction pour lui, puisqu’il n’avait jamais fait aussi bien. A confirmer la semaine prochaine au Mexique, où la Formule 1 fait son grand retour après 23 ans d’absence.

GRAND PRIX DES ETATS-UNIS
Classement final - Dimanche 25 octobre
1- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) en 1h50'52"703
2- Nico Rosberg (ALL/Mercedes) à 2"850
3- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) à 3"381
4- Max Verstappen (PBS/STR-Renault) à 22"359 à 22"359
5- Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 24"413
6- Jenson Button (GBR/McLaren-Honda) à 28"058
7- Carlos Sainz Jr (ESP/STR-Renault) à 30"319
8- Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Mercedes) à 32"273
9- Felipe Nasr (BRE/Sauber-Ferrari) à 40"257
10- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-Renault) à 53"371 
11- Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) à 54"816
12- Alexander Rossi (USA/Marussia-Ferrari) à 72"277

Abandons : Felipe Massa (BRE/Williams), Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari), Nico Hulkenberg (ALL/Force India-Mercedes), Will Stevens (GBR/Manor Marussia-Ferrari), Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes), Daniil Kvyat (RUS/Red Bull Racing-Renault), Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes), Marcus Ericsson (SUE/Sauber-Ferrari)

Classement du championnat du monde pilotes (après 16 Grands Prix sur 19)
1- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 327 points
2- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) 251
3- Nico Rosberg (ALL/Mercedes) 247
4- Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 123
5- Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) 111
6- Felipe Massa (BRE/Williams) 109
7- Daniil Kvyat (RUS/Red Bull Racing-Renault) 76
8- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-Renault) 74
9- Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) 64
10- Max Verstappen (PBS/STR-Renault) 45
11- Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes) 44
...

Classement du championnat du monde constructeurs (après 16 Grands Prix sur 19)
1- Mercedes 574 points
2- Ferrari 374
3- Williams-Mercedes 220
4- Red Bull Racing-Renault 150
5- Force India-Mercedes 102
6- Lotus-Mercedes 70
7- STR-Renault 63
8- Sauber-Ferrari 36
9- McLaren-Honda 27
10- Manor Marussia-Ferrari 0

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant