GP de Monaco - Renault en "pole", mais l'écurie à la traine

le
0
Le circuit du GP de Monaco entre piscine et port, un décor unique dans la saison
Le circuit du GP de Monaco entre piscine et port, un décor unique dans la saison

Un moteur Renault partira en pole position du Grand Prix de Monaco de Formule 1, dimanche à 14h00 locales, dans la Red Bull de Daniel Ricciardo. Une véritable résurrection du moteur français qui, ces deux dernières années, a peiné pour se hisser au niveau des meilleurs. Mais Monaco est un circuit très particulier et il serait prématuré d'en tirer des conclusiions pour la suite de la saison.

Même s'il est badgé TAG Heuer pour des raisons commerciales, c'est bien un moteur Renault qui anime la Red Bull du pilote australien qui partira en pole position pour la première fois depuis le GP du Brésil 2013 où Vettel, également dans un Red Bull, avait réalisé le meilleur temps. Une jolie récompense de plus pour le motoriste de Viry-Châtillon dont les ingénieurs ont travaillé d'arrache-pied, tout l'hiver, pour rattraper leur retard sur Mercedes et Ferrari.

C'est moins encourageant pour l'écurie Renault Sport F1, qui a connu beaucoup moins de réussite avec exactement le même moteur "évolution" sur la RS16 de Kevin Magnussen. Son coéquipier Jolyon Palmer dispoe lui de la précédente version, soit le même moteur, un peu moins puissant, que sur la Red Bull de Verstappen. Il y a donc des premières et des secondes voitures dans les deux écuries, tout simplement parce que les évolutions mécaniques sont si pointues qu'il est bien rare de pouvoir en faire profiter tous les moteurs en même temps.

Renault, le moteur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant