GP de Chine : Les réactions après les premiers essais libres

le
0
GP de Chine : Les réactions après les premiers essais libres
GP de Chine : Les réactions après les premiers essais libres

Meilleur temps de la première séance et quatrième de la deuxième, Nico Rosberg s'inquiète de l'usure des pneumatiques tendres pour la course : « J'ai fait quelques tours et les pneus était déjà désintégré. Les pneus tendres sont très compliqués, ce n'est tout simplement pas le bon type de pneus pour un tel circuit ». Concernant ses ambitions pour la course, le pilote allemand reste prudent : « Je ne sais pas, c'est n'est que le début du week-end. Tout doit être parfait pour gagner, sinon cela ne marchera pas. L'objectif est avant tout d'être sur le podium ».

Chez Red Bull, Sebastian Vettel n'est pas convaincu par sa performance : « Je pense que ce fut une journée difficile pour nous. Nous semblions souffrir un peu plus que nos concurrents cet après-midi. L'écart sur les pilotes de tête était bien plus conséquent que je l'aurais souhaité. Je pense que nous devons travailler sur deux ou trois petites choses et ensuite nous devrions être en meilleure forme demain. Ce n'est pas un désastre. Ce n'est pas comme si nous pataugions dans nos réglages. Nous allons maintenant prendre le temps d'analyser les données ».

A l'opposé, Mark Webber s'est déclaré satisfait de sa voiture et de ses réglages : « Ce fut une bonne journée pour nous. Nous avons pas mal tourné, ce qui est toujours une bonne chose. Nous sommes entourés de voitures assez compétitives, mais cela ne diffère pas de ce que nous avons vu lors des deux premiers Grands Prix. Je pense qu'il y a un peu de travail qui nous attend mais la voiture n'avait pas l'air si mal ».

Du côté de McLaren, à la peine depuis le début de la saison, Sam Michael trouve que son équipe a bien réagi : « Les signes sont encourageants mais nous devons encore parcourir en revue beaucoup de données. Si nous nous basons sur les réactions des pilotes et les temps au tour, alors c'était un vendredi positif. Nous sommes en train de remonter la pente, mais cela prend toujours du temps. Je pense que cela nous prendra encore deux courses, et que nous serons réellement dans le coup à partir de Barcelone. Nous ne projetions pas de terminer neuvièmes à Melbourne, même avec tous les changements que nous avons opérés sur la voiture durant l'hiver, mais nous sommes en train de nous reprendre ».

En ce qui concerne les Français, Jean-Eric Vergne a trouvé satisfaisante sa journée : « L'année dernière, le week-end chinois n'avait pas très bien débuté pour nous, je peux donc dire que nous avons réalisé une bien meilleure entrée en matière cette fois-ci. Daniel Ricciardo et moi étions sur des programmes un peu différents aujourd'hui. Nous avions beaucoup de choses à tester, il était donc logique de se partager la charge de travail. Nous allons maintenant analyser les données collectées par les deux voitures afin de définir la meilleure solution de réglages pour demain. Je suis convaincu que nous pouvons hausser notre rythme sur ce circuit ». Il a ajouté un petit mot sur les pneumatiques, qui seront encore une fois au centre des attentions : « Comme prévu, on dirait que les pneumatiques vont nous donner la vie dure, en particulier les tendres, mais tout le monde est dans le même bateau. Cela ne m'inquiète donc pas de trop ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant