GP de Bahreïn : Vergne piégé par ses pneus

le
0
GP de Bahreïn : Vergne piégé par ses pneus
GP de Bahreïn : Vergne piégé par ses pneus

Seizième temps des qualifications, Jean-Eric Vergne (Toro-Rosso) a justifié son mauvais temps par son incompréhension devant le comportement de ses pneus. « C'était une séance très bizarre pour moi puisque j'ai réalisé mon tour le plus rapide en Q1 sur des pneus durs. Mais après, avec les médiums qui sont supposés être plus rapides, j'ai été incapable d'améliorer mon temps, a déclaré le Français. La voiture semble avoir beaucoup changé durant le week-end et nous avons besoin de savoir pourquoi. Au moins, en regardant mon temps au tour avec les durs, ce n'était pas si mal mais il y a quelque chose qui nous a échappés avec les médiums. La voiture n'est pas mauvaise et je sens que nous pourrons faire mieux demain quand il y aura des opportunités durant la course. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant