GP d'Espagne : Vettel, le calice jusqu'à la lie

le
0
GP d'Espagne : Vettel, le calice jusqu'à la lie
GP d'Espagne : Vettel, le calice jusqu'à la lie

Le cauchemar est long, très long. Interminable même. Confronté à un début de saison très compliqué, Sebastian Vettel jouait gros, ce week-end, à Barcelone, pour le retour du paddock en Europe. Après une pause de trois semaines, le pilote allemand espérait retrouver une Red Bull plus performante mais a encore dû manger son pain noir. Seulement dixième des qualifications après un problème mécanique, le champion du monde en titre a écopé d'une pénalité de cinq places sur la grille pour avoir changé de boite de vitesses en Q3. Or le réglement de la F1 stipule que chaque boite de vitesses doit effectuer au moins cinq Grand Prix dans la saison. Quand ça veut pas...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant