GP d'Australie : Changement de moto obligatoire pendant la course

le
0
GP d'Australie : Changement de moto obligatoire pendant la course
GP d'Australie : Changement de moto obligatoire pendant la course

Grande première dans l'histoire du MotoGP. Dimanche, lors du Grand Prix d'Australie, les pilotes seront obligés de passer par les stands pour changer de moto. Le fournisseur de pneus, Bridgestone, ne peut en effet pas garantir la fiabilité des pneus slick arrière, et donc la sécurité des pilotes, sur une distance supérieure à 14 tours. Le Grand Prix sera d'ailleurs raccourci d'un tour, passant de 27 à 26 (en Moto2, la course a été réduite de 25 à 16 tours).

Décisions de la direction de course : 1- La course comprendra 26 tours (au lieu de 27).

2- Chaque pilote devra faire au moins un arrêt par la pit-lane pour passer sur une seconde machine équipée de pneus neufs.

3- Aucun pilote ne pourra faire plus de 14 tours sur le même pneu slick arrière. Par conséquent, un pilote qui change de machine avant le 12ème tour devra impérativement faire un deuxième arrêt aux stands pour finir la course.

4- Les pilotes « Factory » et « Satellite » devront utiliser le pneu « dur » (B51DR), dont Bridgestone fournira des exemplaires supplémentaires.

5- Les pilotes CRT devront utiliser l'option « dure » CRT (B50DR), dont Bridgestone fournira des exemplaires supplémentaires.

6- La zone de limitation de vitesse de la pit-lane sera rallongée à l'entrée comme à la sortie et une voie de sortie pour rejoindre la piste sera indiquée par une ligne blanche en bord de piste. Franchir cette ligne pour rejoindre la piste avant l'endroit prévu à cet effet sera pénalisé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant