GP Chine : Le responsable du drapeau avait mal compris le message

le
0
GP Chine : Le responsable du drapeau avait mal compris le message
GP Chine : Le responsable du drapeau avait mal compris le message

Dimanche dernier, le responsable du drapeau à damier du Grand Prix de Chine avait agité ce dernier alors qu'il restait encore deux tours à effectuer pour les pilotes. La cause de cette erreur de timing, qui s'était déjà produite lors du Grand Prix d'Argentine en 1978, est désormais connue. Le directeur de course local, Zhuang Tao, a demandé à Charlie Whiting, le directeur de course de la Formule 1, si un drapeau blanc devait être agité pour signaler que les pilotes entamaient leur dernière rotation. Whiting a répondu « pas de drapeau maintenant ». Une phrase que le directeur de la course local a transmis par radio au responsable du drapeau, qui, lui, a cru entendre « drapeau maintenant », à deux tours du terme du Grand Prix. L'erreur s'en est suivie.

Ce problème de compréhension n'a finalement pas eu d'incidence (ou presque) au classement de la course, arrêté au 54eme tour au lieu du 56eme. Seul le Français Jules Bianchi (Marussia) en profite puisqu'il termine finalement 17eme, alors qu'il avait été doublé en fin de course par le Japonais Kamui Kobayashi (Caterham).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant