GP Australie : Bradl doit renoncer

le
0
GP Australie : Bradl doit renoncer
GP Australie : Bradl doit renoncer

Opéré le week-end dernier d'une fracture de la cheville droite suite à une chute lors des essais libres du Grand Prix de Malaisie, Stefan Bradl (23 ans) avait dans un premier temps reçu l'autorisation de se rendre à Phillip Island pour disputer le Grand Prix d'Australie. Mais vendredi, au terme des premiers essais libres au cours desquels il a couvert onze tours (20eme temps), le service médical du MotoGP n'a pas autorisé l'Allemand à reprendre la piste. « Les examens médicaux qui ont suivi (les premiers essais libres), menés par le Dr Brent May (Directeur médical du tracé de Phillip Island) et le Dr Michele Macchiagodena (Directeur médical du MotoGP), ont révélé que Stefan Bradl avait besoin d'un temps de récupération plus important pour pouvoir être en pleine possession de ses moyens », indique l'équipe de Bradl dans un communiqué.

« Nous savions qu'il y avait une chance infime pour que je sois en mesure de rouler ici et nous savions qu'il aurait été préférable de revenir au Japon mais je tenais à tout prix à tenter le coup, a de son côté réagi l'actuel 7eme du Championnat MotoGP. C'était bien évidemment douloureux avec une mobilité de la cheville qui n'est pas encore parfaite : ce sont les raisons pour lesquelles j'ai été déclaré inapte pour le reste du week-end et je suis parfaitement en accord avec cette décision. J'avais pourtant subi des injections d'antidouleurs avant de monter sur la moto mais j'étais trop lent en piste et je représentais un risque pour moi-même mais surtout pour les autres pilotes. »

Bradl sera de retour en piste dans une semaine au Motegi à l'occasion du Grand Prix du Japon, avant-dernier acte de la saison.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant