Gouvernement : les dossiers minés de la rentrée

le
1
Gouvernement : les dossiers minés de la rentrée
Gouvernement : les dossiers minés de la rentrée

tout le gouvernement se retrouve aujourd'hui autour de François Hollande pour un séminaire de travail sur les défis de la France? de 2025! Mais c'est sur la situation en 2013 que François Hollande et Jean-Marc Ayrault sont attendus.

Et la rentrée s'annonce délicate pour l'exécutif qui en est bien conscient. Dans les prochaines semaines, le président va devoir rendre des arbitrages douloureux. Le premier dossier, et il est explosif, sera la réforme des retraites. Pour le mener à bien, le gouvernement devra batailler avec les partenaires sociaux, mais aussi contre le Front de gauche et un Jean-Luc Mélenchon particulièrement remonté.

Certes, les chiffres indiquant une timide reprise de la croissance (0,5% au 2e trimestre) auront été une bonne surprise en août. Il y a un « frémissement », juge le président. Mais l'on sait déjà que 2013 sera une année atone pour la France comme pour l'Europe.

Un scénario à la japonaise

Selon le FMI, c'est toute la zone euro qui reste empêtrée dans les séquelles de la crise avec un taux de croissance coincé très bas, entre 0 et 0,2%. « Nous sommes dans un scénario de stagnation de la croissance sur le modèle japonais, explique l'économiste Jean-Paul Fitoussi. Or, il faut se souvenir que le Japon s'était sorti de cette stagnation par une politique d'expansion après dix ans. » Difficile dans ces conditions de trouver les recettes pour boucler le budget 2014, poursuivre la réduction des déficits et éventuellement décider de nouvelles taxes.

Autre mission délicate pour le gouvernement, séduire les patrons et les convaincre que l'horizon fiscal va se stabiliser. Pour l'heure, les entreprises françaises restent frileuses. Leurs investissements ont encore légèrement reculé au printemps, et elles ont continué à licencier (27000 postes supprimés entre avril et juin).

Justement, la lutte contre le chômage reste la priorité affichée de François ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • imozen le lundi 19 aout 2013 à 10:37

    le dossier le plus miné, c'est celui des dépenses publiques qui continuent à monter. Gouvernement d'incapables qui nous ruinent et qui vivent au-dessus de nos moyens. Il y a urgence à sabrer dans les dépenses publiques : supprimer les élus territoriaux en regroupant départements et régions ; supprimer le sénat ; supprimer les allocations aux associations-des-copains sauf si elles s'autofinancent au moins à 75% ; réduire les aides sociales et augmenter les primes au retour à l'emploi ; etc..