Gouvernement : l'heure est au mea culpa

le
2
Après une année passée aux responsabilités, l'autocritique des ministres balaie de nombreux domaines.

Comme il est loin ce tout premier Conseil des ministres du quinquennat, dont ils étaient sortis un grand sourire aux lèvres, convaincus qu'ils feraient mieux que la droite! Un an après, beaucoup de ministres ne sont plus à la fête.

Sur fond de chômage record, le président de la République n'en finit pas de dévisser dans les sondages, entraînant avec lui une partie de l'exécutif. La machine s'est grippée et certains ministres en sont à faire leur mea culpa, convaincus que le chômage n'explique pas tout et que le gouvernement dont ils sont membres porte une responsabilité dans l'échec de la première année de présidence.

«Les difficultés, confie la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, doivent toujours être identifiées collectivement, portées collectivement et assumées collectivement.»

L'autocritique balaie de nombreux domaines. Elle...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psebire4 le jeudi 16 mai 2013 à 09:14

    On ne nous dit rien ! cela attise les inquiétudes. Exemple : Tout le monde s'accordait pour dire qu'il y avait beaucoup trop de "groupes d'études" grassement payés (cela se chiffre en milliard) autour de l'exécutif. Ou en est-on aujourd'hui ??? Une action c'est : Un plan (c'est quoi qu'on fait) - Un chef du plan - Un planning (c'est quand qu'on le fait) - Un suivi du Plan : C'est ou qu'on est et à enfin un Résultat : C'est combien qu'on a gagné. Si on n'a rien gagné, on vire le chef. Compliqué?

  • mlaure13 le vendredi 3 mai 2013 à 23:43

    Gouvernement: l'heure est au mea culpa......Pour qu'on baisse la garde et mieux nous "enc-fumer" ...le PS est ce qu'il est...et sera tjrs dévastateur !!!...