Gouvernement : Flessel, de l'or olympique aux ors de la République

le
0
Laura Flessel, la semaine dernière à la tour Eiffel, lors de la visite de la commission d'évaluation du CIO à Paris. Désormais ministre des Sports, elle espère contribuer à la désignation de la capitale comme ville hôte des Jeux olympiques en 2024.  
Laura Flessel, la semaine dernière à la tour Eiffel, lors de la visite de la commission d'évaluation du CIO à Paris. Désormais ministre des Sports, elle espère contribuer à la désignation de la capitale comme ville hôte des Jeux olympiques en 2024.  

À l'été 1996, Emmanuel Macron n'avait que 18 ans. Laura Flessel en avait 25 et les Français, qui tentaient de s'habituer au décalage horaire pour suivre les Jeux olympiques d'Atlanta (États-Unis), venaient de la découvrir. La jeune Guadeloupéenne s'était offert les deux médailles d'or à l'épée (individuelle et par équipe) alors que la discipline faisait sa première apparition dans une olympiade. Aux côtés de Marie-Jo Pérec, Jean Galfione ou encore David Douillet, elle avait été invitée à l'Élysée par Jacques Chirac qui avait salué cette « France qui gagne ». Près de vingt-et-un an plus tard, Laura Flessel s'apprête à retrouver le palais présidentiel, mais cette fois en tant que ministre des Sports.

Cette vocation politique est née tardivement. Sa longue carrière sportive s'est achevée il y a seulement cinq ans. Interviewée en 2010 au sujet du ministère des Sports, Laura Flessel ne se voyait pas endosser le costume de Jean-François Lamour, lui aussi ex-escrimeur devenu ministre de Jacques Chirac (de 2004 à 2007). « Jean-François est quelqu'un d'intelligent et il n'a pas volé sa place. Mais moi, il me faut avant tout des activités plus concrètes, sur le terrain », expliquait-elle au journal Libération. Elle refuse alors de s'attarder sur ses opinions politiques. « J'ai mes convictions, mais je ne mélange pas les genres. »

RETROUVEZ NOTRE DOSSIER Le premier...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant