Gourgeon : «Air France devient productiviste»

le
0
INTERVIEW - La compagnie présente lundi sa stratégie de bases en province, inspirée des méthodes du low-cost. Son directeur général s'explique

Le projet de bases de province d'Air France est lancé lundi à Marseille, après avoir obtenu la semaine dernière le feu vert des pilotes, qui l'ont approuvé, par référendum, à 54,7%. Le directeur général d'Air France KLM explique au Figaro l'enjeu de cette réforme, cruciale pour une activité de vols moyen-courriers bousculée par les low-costs. Pierre-Henri Gourgeon, 65 ans, revient aussi sur les évolutions à venir de la gouvernance du groupe.

LE FIGARO. - Vous présentez lundi, sur place, votre future base de Marseille. Pourquoi ce projet est-il si important pour Air France ?

Pierre-Henri GOURGEON. - Ce projet est à la fois novateur pour nos clients - ils seront surpris, vous verrez - et pour Air France: l'audace est cette fois de notre côté. Pour le comprendre, il est nécessaire de réaliser le contexte dans lequel cette idée est née. En 2009, l'entreprise et ses salariés ont pris un énorme coup. La crise est arrivée brutalement après plusieurs très belles

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant