Gourcuff remet Rennes en marche

le
0
Gourcuff remet Rennes en marche
Gourcuff remet Rennes en marche

Deux équipes en haut de tableau mais en perte de vitesse ? Pas de doute, ce Rennes-Toulouse sentait bon la confrontation de dynamiques.

Rennes X-X Toulouse

Buts : Gourcuff (1e) pour Rennes


Si ce Rennes - Toulouse passait au cinéma, Christopher Nolan serait fier d'y retrouver son Memento. 1h30 d'un suspens de bon qualité, un scénario monté sur la performance d'un acteur inattendu et surtout, une conclusion dévoilée dès la première minute du film. Reste ensuite à remonter le fil de l'histoire, et à en déduire les conséquences. Petite différence avec la bobine, ici, elles sont simples : le Téfécé n'a plus gagné depuis cinq matchs consécutifs et le Stade Rennais grimpe sur la 4e place au classement de Ligue 1. La bonne opération d'un côté, sérieuse et appliquée. La mauvaise de l'autre, sérieuse et appliquée.. aussi, mais coupable, tellement coupable d'un manque de concentration en entame de match…

Éjaculation précoce


Quarante-deux secondes après le début d'un match, il est encore possible de s'essuyer les babines des restes de poulet thaï avalé quelques minutes plus tôt. Possible aussi d'être toujours en train de régler le son de sa télévision ou de quitter son lien de streaming en allemand. En quarante-deux secondes, Novak Djokovic peut servir une fois. Et Yoann Gourcuff peut marquer un but. Il faut dire que quitte à prendre les spectateurs à froid, autant que Steeve Yago profite aussi du courant d'air. De retour de blessure, Paul-Georges Ntep profite d'une incroyable passivité de la défense toulousaine pour filer un caviar dans le dos de la défense, Yago joue bêtement le hors-jeu et laisse le junior breton scorer de l'extérieur du pied. Surement pas le meilleur moyen de rentrer dans son match, à en juger par la fébrilité dont le bonhomme fait part quelques minutes plus tard en position de libéro (7e)…et pendant toute la première période. Bref, Yago et Toulouse ont foiré leur entame.

Ntep, lui, l'a bien compris. Calé sur son couloir gauche, le bonhomme donne la curieuse impression de jouer un 100m en finale des J.O à chaque prise de balle. Manque de pot pour Pascal Dupraz, Somalia à plus l'air d'un Asafa Powell en fin de carrière que Tyson Gay dopé aux hormones à côté du feufollet grignerot. Peu importe si Rennes baisse

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant