Gourcuff, au nom du père, du fils et du projet de jeu

le
0
Gourcuff, au nom du père, du fils et du projet de jeu
Gourcuff, au nom du père, du fils et du projet de jeu

Christian Gourcuff va reprendre le Stade rennais la saison prochaine, quand son fils Yoann pourrait prolonger sur place. L'occasion de voir pour la première fois le binôme familial au plus haut niveau. Une association a priori évidente mais vraiment vouée à fonctionner ?

"Je crois que l'idée de travailler ensemble leur plaît bien. " La nomination de Christian Gourcuff annoncée, René Ruello était forcément obligé de commenter la possibilité de voir le futur coach rennais diriger son fils Yoann. Un fantasme qui ne date pas d'hier, puisque l'hypothèse était régulièrement évoquée quand le meneur de jeu peinait à retrouver son meilleur niveau à Lyon. Le paternel entraînait alors Lorient, et l'idée commençait à prendre forme à l'été 2014 si l'on en croit ses confidences au Journal du Dimanche : " Il y avait un tel ras-le-bol qu'on était prêt à accepter de travailler ensemble, une idée qu'on rejetait tous les deux à la base. " Finalement, l'international français, jamais plus le même depuis la Coupe du monde 2010, a honoré sa dernière année de contrat à Lyon avant de retrouver son club formateur, le Stade rennais, au milieu de l'actuelle saison. Sa prolongation de contrat n'est pas encore actée - l'envie de continuer ensemble apparaît réciproque entre le joueur et son club -, mais on devrait bien voir pour la première fois Gourcuff père et fils sous les mêmes couleurs. Ce qui n'est pas pour déplaire à Philippe Bizeul, ancien éducateur au Stade rennais et formateur de Yoann. " Ils ont la même éducation footballistique, les mêmes principes de jeu, ils parlent le même football. Rien que cela, ça va faciliter les échanges. En tant normal, les choses se passent bien entre les personnes intelligentes, or eux deux ne sont pas seulement père et fils, ils sont très intelligents. "

Yoann Gourcuff peut-il transcender le 4-4-2 de son père ?


L'antithèse existe néanmoins chez les observateurs : Christian Gourcuff est adepte d'un 4-4-2 avec un milieu à plat qui " rationalise mieux l'occupation du terrain " à ses yeux, quand Yoann Gourcuff s'exprime le mieux comme meneur de jeu positionné dans l'axe derrière un ou deux attaquants. Une configuration qui l'a vu exploser à Bordeaux, ou briller par intermittence en pointe haute du milieu en losange de Lyon. Dans un éventuel 4-4-2 rennais, où pourrait-il s'exprimer au mieux ? " Milieu gauche éventuellement, s'il est associé à un latéral offensif qui prend le couloir à sa place, car Yoann n'a pas les qualités de débordement ", estime Bizeul. Comme soutien de l'attaquant en revanche, l'ancien formateur n'y croit…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant