Goujon : «Il faut sortir les jeunes de la drogue»

le
0
INTERVIEW - Philippe Goujon préconise une combinaison d'approches sanitaire, sociale, répressive, judiciaire et éducative.

Le député maire UMP du XVe à Paris est un farouche opposant aux salles de shoot.

LE FIGARO. - Pourquoi êtes-vous contre les salles de shoot?

Philippe Goujon. - L'objectif des pouvoirs publics doit être de sortir les jeunes de la drogue, et non pas de les accompagner en leur faisant croire qu'ils peuvent se droguer proprement. Ces salles ne sont pas utiles, car l'offre française en matière de réduction des risques est l'une des plus larges au monde. Le nombre de décès par overdose, les contaminations par le virus du sida sont beaucoup moins importants que dans les pays qui se sont dotés de salles de shoot. Parce qu'ici il y a un accès aux traitements de substitution, aux seringues stériles, et plusieurs centaines de centres d'accompagnement. La France consacre environ 350 millions d'euros à la politique de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant