Gordon Brown accuse Murdoch de méthodes criminelles

le
0
Une commission de la Chambre des communes souhaite interroger le magnat des médias, après les révélations au sujet des écoutes pratiquées par son tabloïd News of the World .

Les nuits de Rupert Murdoch, le magnat des médias, doivent être agitées cette semaine. Avec l'amplification du scandale des écoutes téléphoniques, c'est tout son empire qui vacille, jusqu'à en faire trembler le patron lui-même. Car les députés britanniques veulent désormais entendre le propriétaire du groupe international News Corp en personne. La commission des médias de la Chambre des communes souhaite l'interroger au sujet des écoutes pratiquées par l'un des fleurons de son groupe, le tabloïd News of the World, fermé à la suite du scandale.

L'heure et la date n'ont pas encore été arrêtées, mais le groupe News Corp s'est déjà dit dans un communiqué prêt à «coopérer» avec le parlement britannique. «Nous attendons une convocation officielle», a dit une porte-parole de News Corp. James Murdoch, l'un des fils de Rupert Murdoch et Rebeka Brooks, respectivement président et directrice générale de News International, filiale britannique de News Corp, sont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant