Gorbatchev : la leçon à Poutine et Medvedev

le
0
L'ancien président de la «perestroïka» profite des célébrations de son 80e anniversaire pour dire ses quatre vérités au tandem au pouvoir.

À 80 ans, Mikhaïl Gorbatchev n'a pas perdu de sa combativité. Le père de la «perestroïka», et «fossoyeur» de l'URSS, profite des commémorations de son anniversaire, officiellement célébré le 2 mars, pour dire tout le mal qu'il pense des actuels dirigeants de son pays. En premier lieu du tandem au pouvoir, le chef du Kremlin, Dmitri Medvedev, et le premier ministre, Vladimir Poutine.

Voici trois ans que la vie politique russe tourne autour de ces deux personnages, omniprésents à la télévision et assurés de leur futur succès politique. Selon Gorbatchev, ces derniers font preuve d'une «infatuation incroyable» lorsqu'ils annoncent, un an et demi avant les élections présidentielles de 2012, qu'ils se mettront d'accord entre eux, le moment venu, pour déterminer qui, des deux, sera candidat. «Je n'aime vraiment pas la manière dont ils se comportent. Ce n'est pas l'affaire de Poutine ( de décider qui sera président, NDLR), c'est l'affaire des électeurs», a-t-i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant