GoPro cherche à séduire les développeurs pour élargir les usages de ses caméras

le
0
GoPro cherche à séduire les développeurs pour élargir les usages de ses caméras
GoPro cherche à séduire les développeurs pour élargir les usages de ses caméras

Le fabricant américain de mini-caméras GoPro tente de trouver un nouveau souffle et d'étendre les usages de ses produits, avec l'annonce coup sur coup du recrutement d'un nouveau responsable du design et d'efforts en direction des développeurs.GoPro a dévoilé jeudi un nouveau programme censé encourager une mise plus rapide sur le marché d'appareils ou d'applications conçus par des tiers mais intégrant ses caméras: il va mettre à la disposition des développeurs des outils pour simplifier cette intégration, mais aussi un système de certification pour les produits avec un logo "Works with GoPro".Nick Woodman, patron-fondateur, a évoqué "une chance (...) de soutenir des développeurs tiers qui utilisent GoPro pour créer des produits pour leurs propres clients, tout en augmentant l'écosystème de GoPro lui-même", lors d'une présentation du programme à des journalistes à San Francisco.Il a ainsi espéré voir la caméra GoPro "devenir encore plus polyvalente et, plus important, devenir encore plus pertinente dans la vie des clients que nous partageons" avec ces développeurs.Une partie des premiers exemples d'utilisation du programme présentés jeudi continuent de s'adresser à la clientèle de base de GoPro, les sportifs qui filment leurs exploits. La startup Xensr montrait par exemple un petit module plein de capteurs qui s'adapte au matériel sportif (vélo, skateboard, ski...) et collecte une série de données comme la vitesse ou les chutes qui sont ensuite synchronisées avec les images filmées par la caméra. Cela permet de retrouver plus vite les meilleurs extraits de vidéo à partager sur les réseaux sociaux, assure-t-elle.Mais un public plus large est également visé, comme les parents voulant capturer des images de leurs enfants: Fisher-Price a ainsi équipé certains jouets comme des trotteurs ou des tapis d'éveil de supports spécifiques et sécurisés pour les caméras.Cette annonce intervient au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant