Gope-Fenepej : " On n'a pas encore le mental "

le
0
Gope-Fenepej : " On n'a pas encore le mental "
Gope-Fenepej : " On n'a pas encore le mental "

Ce samedi, la Nouvelle-Calédonie s'en va défier les Îles Salomon pour la deuxième fois en trois jours après les avoir déjà battus 3-0 mercredi. L'occasion d'en savoir un peu plus sur cette sélection, grâce à Georges Gope-Fenepej, international néo-calédonien.

Pourquoi ne participes-tu pas à la double confrontation contre les Îles Salomon cette semaine ? On a dû mal à croire que tu n'aies pas le niveau pour être appelé avec la Nouvelle-Calédonie en jouant à Amiens en Ligue 2.
Ce sont seulement des matchs amicaux. Du coup, le coach de la sélection n'a pas fait appel à ceux qui jouent en métropole, car la fédération n'a pas les moyens financiers de faire venir les pros d'aussi loin, pour des matchs sans enjeu. Presque quatre jours d'avion pour des matchs amicaux, ça ne vaut pas vraiment le coup. Le coach nous a donc laissé travailler ici tranquillement... Il nous avait prévenu qu'il ferait avec ceux qui jouent en Nouvelle-Calédonie pour jouer les Îles Salomon. Et il a bien eu raison apparemment, ça suffisait puisqu'ils ont gagné 3-0 (rires).

Mais le mois prochain, pour la double confrontation contre la Nouvelle-Zélande, qui est décisive dans les qualifications pour la Coupe du monde 2018, tu seras de la partie ?
Je pense, oui. Le coach nous a prévenu, il compte nous faire venir car ce sont des matchs importants. Il a besoin de nous, ceux qui évoluent en métropole. Donc, normalement, si tout se passe bien, je pourrais aller défendre les couleurs de ma sélection.

Ca ne pose pas de problème à ton club, de te laisser partir ?
Non, Amiens ne m'a jamais empêché d'aller jouer pour la Nouvelle-Calédonie. Les autres clubs par lesquels je suis passé non plus d'ailleurs. Et puis, ces matchs contre la Nouvelle-Zélande, ils tombent pendant la trêve internationale, ça ne me fait manquer aucun match avec Amiens, donc ça ne crée pas de soucis. Ils me laisseront partir.

Pourtant, ça fait longtemps que tu n'a pas rejoué pour la Nouvelle-Calédonie…
C'est vrai, j'ai participé au Jeux du Pacifique en 2011 qu'on a remporté à domicile. Ensuite, j'ai pris part à la Coupe d'Océanie, que nous avons perdue en finale en 2012, et aux match de qualifications pour la Coupe du monde 2014. Depuis, je n'ai plus rejoué avec la sélection mais cet été je devais faire la Coupe d'Océanie 2016. Malheureusement, je jouais la montée avec Amiens et j'étais un peu blessé, donc je n'ai pas pu y participer. Mais je vais me rattraper.

[SPAN…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant