Google travaille sur des authentifications plus sécurisées

le
0
Google travaille sur des authentifications plus sécurisées
Google travaille sur des authentifications plus sécurisées

Alors que le nombre de mots de passe nécessaires à chacun pour mener une vie digitale digne de ce nom ne cesse d'augmenter, il en va de même du nombre de vols et de piratages les concernant.Rien d'étonnnant dès lors à ce que Google s’attelle à des mesures qui pourraient un jour consigner les mots de passe au format texte aux poubelles de l'histoire de la high-tech, pour figurer aux côtés des cassettes VHS et des MiniDisc.

La première étape de cette avancée se présente sous la forme d'une nouvelle fonctionnalité appelée Smart Lock Passwords. Au départ réservé aux développeurs, son usage est aujourd'hui plus généralisé. Smart Lock active des services qui nécessitent que l'identifiant soit relié au compte Google de l'utilisateur.

Il s'agit d'une sorte de gestionnaire de mots de passe, permettant aux utilisateurs de stocker les détails de login d'autres applications et services dans leur compte Google. Si on s'enregistre dans Google, on se retrouve ainsi automatiquement connecté à tout le reste. Le système fonctionne sur le navigateur Chrome ou sur les applis via un smartphone ou une tablette Android, et bientôt sur les prochaines Android TV.

La deuxième étape, annoncée à la conférence des développeurs Google I/O vendredi dernier, s'intéresse plus précisément à la personne validant son identifiant. Chacun dispose en effet de ses propres modes d'expression, de frappe du clavier ou de toucher de l'écran.

Lorsque Google les surveille et les utilise pour permettre l'authentification, ils sont jusqu'à dix fois plus sûrs qu'une empreinte digitale, et présentent l'avantage de ne pas être intrusifs. Les personnes qui rechignent à céder des informations personnelles au géant de l'informatique noteront que toutes les données seront consignées sur l'appareil lui-même, comme c'est déjà le cas pour le système de paiements Touch ID sur les derniers iPhone.

En éliminant les mots de passe au format texte, l'authentification serait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant