Google sous les tirs croisés de projets de taxes françaises

le
0
Le gouvernement, des parlementaires et les éditeurs français cherchent tous à le faire payer pour ses activités en France.

La lune de miel entre Google et la France est bien terminée. Ce vendredi, des représentants du groupe américain ont été reçus au ministère chargé du Numérique, pour clore une semaine compliquée pour le moteur de recherche, menacé par des projets de taxes sur ses activités françaises.

Google est pris dans un étau. Il doit répondre au projet des éditeurs de presse français, qui l'accusent de tirer profit de leurs contenus sans contrepartie suffisante. Les éditeurs souhaitent créer un nouveau droit voisin du droit d'auteur, comme il en existe dans la musique, qui conduirait le groupe américain à verser une rémunération s'il veut continuer à inclure des titres de presse française dans son moteur.

Ce projet a déjà reçu le soutien appuyé de la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, qui y voit une idée «extrêmement pertinente». La ministre a adressé jeudi une réponse cinglante à Google, lorsque ce dernier a menacé de retirer les journaux français de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant