Google soupçonné de manipuler ses services

le
0
INFO LE FIGARO - Bruxelles a commencé à envoyer les questionnaires de son enquête antitrust visant le groupe américain. Ils révèlent de fortes suspicions concernant le fonctionnement du moteur de recherche et de son offre publicitaire.

Une lourde présomption de manipulation pèse sur Google. C'est ce qui ressort des premiers questionnaires envoyés aux acteurs du Web européen par la Commission européenne dans le cadre de son enquête antitrust sur le groupe Internet américain. Les documents, dont Le Figaro s'est procuré une copie, ont été expédiés un peu avant Noël. C'est la première manifestation de l'enquête ouverte fin novembre pour déterminer si Google a «abusé d'une position dominante dans le domaine de la recherche en ligne».

Les questionnaires comptent au total près d'une centaine de questions, auxquelles devront répondre éditeurs de sites Web, moteurs de recherche et annuaires en ligne, annonceurs et régies publicitaires, avant le 11 février. Au-delà de considérations sur un éventuel abus de position dominante (substituabilité des marchés, fixation des prix...), les questions de Bruxelles sous-tendent une autre accusation: Google manipulerait les résultats de ses recherches et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant