Google se montre docile pour éviter   une amende européenne

le
0
Le moteur de recherche américain s'engage à mettre des solutions en place pour remédier aux accusations d'abus de position dominante sur le marché de la publicité en ligne.

Google est prêt à d'importantes concessions pour éviter une lourde amende de Bruxelles dans le cadre de l'enquête ouverte en 2010 pour abus de position dominante sur le marché de la publicité en ligne. Le moteur de recherche américain a proposé des remèdes aux services du commissaire européen ­Joaquin Almunia.

Ces derniers reprochaient à Google de mettre en avant ses filiales (YouTube, Google Maps...) dans les résultats de recherche. Google s'engage donc à afficher une signalétique claire, pour que les internautes identifient bien ses services, et à afficher trois services concurrents.

Bruxelles reprochait au groupe américain d'imposer aux annonceurs des règles d'exclusivité dans l'achat de liens sponsorisés. Google propose aujourd'hui de cesser ce genre de pratique.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant