Google s'allie avec huit médias européens pour soutenir le journalisme en ligne

le
0
Google s'allie avec huit médias européens pour soutenir le journalisme en ligne
Google s'allie avec huit médias européens pour soutenir le journalisme en ligne

Google, sous le coup d'une procédure pour abus de position dominante à Bruxelles, semble avoir trouvé un terrain d'entente avec certains médias européens avec l'annonce mardi du lancement d'un fonds pour soutenir le journalisme en ligne.Ce nouveau dispositif, baptisé Digital News initiative (DNI ou Initiative pour le journalisme numérique) et doté de 150 millions d'euros, est destiné à "soutenir le journalisme de qualité" par "la technologie et l'innovation", a expliqué le géant internet américain. Il doit remplacer dans les prochains mois le fonds pour l'innovation numérique de la presse (FINP), né d'un accord annoncé en France début 2013 par le président de la République François Hollande et le président de Google, Eric Schmidt. Une expérience pour l'instant unique au monde."Google a toujours souhaité être l'ami et le partenaire de l'industrie des médias", a déclaré Carlo D'Asaro Biondo, le patron des partenariats stratégiques du groupe en Europe, devant des patrons de médias réunis lors d'une conférence organisé par le Financial Times sur le numérique à Londres.Selon lui, la relation de Google avec l'industrie "a été incomprise au fil des ans" et affirmé: "Nous voulons jouer un rôle dans le combat commun pour trouver des modèles plus durable pour les médias".Les éditeurs de presse se plaignent de voir Google détourner les lecteurs de leurs propres sites web et de leur faire concurrence auprès des annonceurs publicitaires.Mais selon M. D'Asaro Biondo, "au travers des recherches et des informations ce sont dix milliards de visiteurs que nous envoyons, gratuitement, aux éditeurs chaque mois".Le Digital News initiative regroupe huit journaux et magazines (Les Echos en France, FAZ en Allemagne, The Financial Times et The Guardian au Royaume-Uni, NRC Media aux Pays-Bas, El Pais en Espagne, La Stampa en Italie et Die Zeit en Allemagne), ainsi que des organisations ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant