Google Play lance une radio en streaming sur internet

le
0
Google Play lance une radio en streaming sur internet
Google Play lance une radio en streaming sur internet

Le géant américain de l'internet Google a lancé à travers sa plateforme de musique en streaming (à la demande sur internet) Google Play, une station de radio, qui vient concurrencer plusieurs offres d'écoute de musique en ligne déjà existantes.Près d'un an après avoir acheté le site d'écoute en ligne Songza, Google a pensé sa radio en streaming sur le même modèle: écouter de la musique en fonction de ses goûts ou activités du moment avec des chaînes comme "Recevoir des amis à la maison" ou encore "Passez un moment agréable au travail".Google a lancé deux offres pour ce service qui, dans l'immédiat, n'est disponible qu'aux Etats-Unis. La première, sans publicité, sera réservée aux abonnés de Google Play, qui payent 9.99 dollars par mois, sans qu'ils aient à payer de frais supplémentaire pour ce service.Les autres internautes qui ne sont pas abonnés à Google Play pourront accéder gratuitement à la même radio mais avec publicité.L'interface sera disponible sur les téléphones Android et Apple. Ce nouveau service de radio en ligne viendra concurrencer d'autres radios sur internet comme Pandora ou Sirius XM, mais aussi des services de musique en streaming comme Spotify ou le service payant Apple Music que s'apprête à lancer la marque à la pomme.Le modèle des trois premiers mois d'essai gratuits proposé par Apple a fait mouche, et la marque est revenue sur son idée après les critiques de la superstar américaine de la pop Taylor Swift.Google Play a pour sa part insisté sur le fait que les artistes dont la musique est diffusée sur sa radio en ligne seraient rémunérés.Cette radio "vous propose une nouvelle manière de trouver la musique qui vous correspond --- et (donne) aux artistes une autre opportunité d'être rémunérés", a souligné Google sur son blog officiel.De nombreux acteurs se disputent le marché ultra-concurrentiel du streaming musical, comme Deezer, Rhapsody, Rdio ou encore ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant