Google: la nouvelle directrice financière veut cadrer les dépenses, Wall Street applaudit

le
0
Google: la nouvelle directrice financière veut cadrer les dépenses, Wall Street applaudit
Google: la nouvelle directrice financière veut cadrer les dépenses, Wall Street applaudit

Google a ravi Wall Street jeudi soir avec des bénéfices meilleurs que prévu et la perspective d'une rationalisation de ses dépenses sous la houlette de sa nouvelle directrice financière, Ruth Porat.L'action du groupe internet américain s'est envolée de plus de 12% dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.Il avait annoncé peu après la fin de la séance un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars pour le deuxième trimestre, en hausse de 2% sur un an, pour un chiffre d'affaires progressant de 11% à 17,7 milliards.Ruth Porat, qui a pris ses fonctions chez Google fin mai après avoir été débauchée de la banque d'affaires new-yorkaise Morgan Stanley, a vu dans ces résultats "solides" le reflet "d'une croissance à travers tous les produits", en particulier dans la recherche, notamment mobile, et pour le site de vidéo en ligne YouTube, ainsi que d'une "discipline dans les dépenses opérationnelles".Les dépenses et coûts opérationnels totaux du groupe ont augmenté de seulement 10%, un ralentissement après +13% au premier trimestre et 22% au quatrième trimestre.En termes de dépenses de capital fixe, Ruth Porat a évoqué lors d'une téléconférence avec des analystes "une période de digestion après une période étendue d'investissements" en particulier dans les centres de données.Et alors que Google a multiplié ces dernières années les projets futuristes aux retombées incertaines dans des domaines éloignés de son coeur de métier (voitures sans chauffeur, robotique, lunettes connectées...), elle a parlé d'une poursuite du développement de nouvelles activités mais "en faisant très attention à l'allocation des ressources" qu'elle entend "prioritiser".- YouTube en forme -"Nos produits à un stade précoce comme la fibre optique (que le groupe déploie dans quelques villes américaines pour proposer un accès internet à débit ultra-rapide ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant