Google, l'entreprise qui fait fi des décisions de justice

le
0
Le leader mondial des moteurs de recherche a diffusé sur sa plate-forme Google Vidéo sans autorisation et sans rémunération de ses auteurs, le documentaire Le Monde selon Bush.

C'est David contre Goliath. Depuis six ans maintenant, les petites maisons de production françaises les Éditions Montparnasse et Flash Films se battent contre le géant Google. À cette date, le leader mondial des moteurs de recherche a diffusé sur sa plate-forme Google Vidéo sans autorisation et sans rémunération de ses auteurs, le documentaire Le Monde selon Bush, réalisé par William Karel et Renaud Delourme. Assigné en justice pour contrefaçon et parasi­tisme en novembre 2006, Google Inc est condamné deux ans plus tard à payer aux producteurs 150.000 euros de dommages et intérêts et à publier le jugement sur la page d'accueil du site.

L'opérateur américain, qui totalise un chiffre d'affaires total de 38 milliards de dollars, décide de faire appel. Appel qu'il perdra égal...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant