Google investit dans une startup de réalité augmentée

le
0
Google investit dans une startup de réalité augmentée
Google investit dans une startup de réalité augmentée

Le géant américain de l'internet Google a investi dans une jeune société de réalité augmentée, Magic Leap, qui devrait ainsi pouvoir accélérer le développement d'un produit commercialisable.Magic Leap indique sur son site internet avoir levé un total de 542 millions de dollars auprès d'un groupe d'investisseurs emmenés par Google. La réalité augmentée consiste à introduire des images de synthèse dans le champ de vision de l'utilisateur. Sur son site, Magic Leap montre des images d'un éléphant niché dans la paume d'une main ou une baleine planant au-dessus d'une plage.Le fabricant de puces Qualcomm, le groupe de médias Legendary Entertainment (dans lequel vient d'investir le groupe japonais SoftBank) et plusieurs fonds dont KKR et le spécialiste du secteur technologique Andreessen Horowitz ont également participé à la levée de fonds.D'après le New York Times, l'injection de capital valorise à quelque 2 milliards de dollars cette startup, qui est basée loin de la Silicon Valley dans une banlieue de Miami (Floride, sud-est des Etats-Unis), ne dispose actuellement d'aucun produit commercialisable et ne génère pas le moindre chiffre d'affaires.Magic Leap dit toutefois vouloir utiliser les fonds "pour accélérer le développement de produits, sortir des kits de développement de logiciels, étendre son écosystème de contenus et commercialiser son propre accessoire portable mobile".Son patron-fondateur, Rony Abovitz, affiche son ambition de "transcender" la perception actuelle de l'informatique mobile et de la réalité virtuelle, afin de "révolutionner la manière dont les gens communiquent, font des achats, apprennent, partagent et jouent".Un autre grand nom de la high tech américaine, le réseau social Facebook, a déjà investi dans ce domaine en rachetant cette année pour 2 milliards de dollars le spécialiste de la réalité virtuelle Oculus, qui a conçu un casque utilisable, entre autres, dans le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant