Google: hausse des volumes publicitaires et des revenus au 2e trimestre

le
0
Google: hausse des volumes publicitaires et des revenus au 2e trimestre
Google: hausse des volumes publicitaires et des revenus au 2e trimestre

Le géant internet américain Google a vu ses revenus progresser plus que prévu au deuxième trimestre, profitant d'une forte hausse de ses volumes de publicités, ce qui a éclipsé des bénéfices moindres qu'espéré.Le directeur financier, Patrick Pichette, a mis en avant lors de la téléconférence de présentation des résultats jeudi la croissance "saine" du chiffre d'affaires, qui a grimpé de 22% sur un an à 16 milliards de dollars, un peu mieux que les 15,6 milliards que visaient en moyenne les analystes.Google a notamment vu grimper de 25% les clics sur des publicités publiées sur ses sites. Cet indicateur est très suivi car c'est quand les internautes cliquent que le groupe est payé par les annonceurs.Cela a contre-balancé un nouveau recul de 6% du prix moyen par clic, sur une pente baissière depuis maintenant environ deux ans. Les analystes expliquent cette tendance par l'essor des connexions à internet depuis des appareils mobiles comme les smartphones, pour lesquels la publicité est généralement facturée moins cher car les annonceurs ont du mal à évaluer son efficacité et tâtonnent encore sur les formats à adopter.Google ne détaille pas la part de ses revenus tirés du mobile."L'opportunité de revenus (dans le mobile) est phénoménalement élevée", d'autant "qu'avec l'augmentation de la pénétration des smartphones, les gens passent de plus en plus de temps à y chercher des choses", a toutefois réaffirmé Nikesh Arora, un membre de l'équipe dirigeante chargé des activités opérationnelles.M. Arora accompagnait depuis dix ans la croissance de Google mais son départ pour le groupe de télécoms japonais Softbank a été annoncé jeudi. Ses fonctions au sein du géant internet seront assurées "pour l'instant" par Omid Kordestani, qui avait supervisé dans le passé les équipes commerciales de Google, a précisé le groupe dans son communiqué. - Bénéfices décevants - Google ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant