Google Glass : bientôt une vente flash aux États-Unis

le
0
Google Glass : bientôt une vente flash aux États-Unis
Google Glass : bientôt une vente flash aux États-Unis

Bonne nouvelle pour les fans de nouvelles technologies : jeudi, Google a confirmé la fuite publiée dans le magazine The Verge et annoncé une vente flash de Google Glass sur son site internet, à partir du 15 avril et pour une durée limitée. N'importe quel Américain prêt à dépenser 1 500 dollars (plus les taxes), soit plus de 1000 euros, pourra donc rejoindre les rangs jusqu'ici restreints des «explorateurs» qui testent ces lunettes interactives.

«Le site ne sera ouvert que pour une durée limitée, alors sortez vos agendas», prévient un message publié sur le réseau Google+. Le groupe ne précise par quand l'offre expirera, mais souligne qu'il s'agit de «la plus importante expansion du programme d'explorateurs» jusqu'à présent.

«Nos explorateurs sont des mères de famille, des artistes, des chirurgiens, des rockeurs, et chaque nouvel explorateur a apporté une nouvelle perspective qui améliore les lunettes», commente le groupe. «Mais tous les jours nous avons des demandes de ceux d'entre vous qui n'ont pas encore réussi à rentrer dans le programme, et nous voulons aussi votre avis.»

Le look progresse

Google affiche depuis un moment déjà son intention de commercialiser en masse ses lunettes, a priori cette année. Elles restent à l'heure actuelle un prototype attirant en grande partie un public de «geeks». Il faut dire que l'appareil, avec sa seule branche terminée par un petit écran rectangulaire placé en face de l'oeil, passe difficilement inaperçu. Soucieux d'améliorer l'adoption par un plus large public, Google a fait des efforts ces derniers mois pour leur donner un aspect plus attractif. En début d'année, il a sorti des montures normales compatibles avec l'appareil, adaptées à des verres correcteurs ou solaires. 

Et il a fait un grand pas en avant, le mois dernier, avec l'annonce d'un partenariat avec le groupe italien Luxottica, propriétaire entre autres des marques Ray-Ban ou Oakley. Cette ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant