Google gagne en transparence et en flexibilité avec la holding Alphabet

le
0
Google gagne en transparence et en flexibilité avec la holding Alphabet
Google gagne en transparence et en flexibilité avec la holding Alphabet

La restructuration de Google va donner des gages à Wall Street sous forme d'un peu plus de transparence financière, mais aussi davantage de flexibilité aux fondateurs du géant internet américain pour poursuivre leurs paris ambitieux à long terme.Google a annoncé lundi qu'il allait devenir une filiale à 100% d'une nouvelle holding, Alphabet, dirigée par ses co-fondateurs Larry Page and Sergey Brin. Ce sera un Google un peu "allégé", recentré sur son coeur de métier (recherche, publicité, cartographie, vidéo avec YouTube et téléphonie mobile avec Android), tandis que les projets périphériques qu'il a multipliés ces dernières années, des voitures sans conducteur à la santé, dépendront directement d'Alphabet."C'est une mesure que Google aurait dû prendre depuis longtemps, estime Larry Chiagouris, professeur de marketing à l'université Pace. "Cela permet d'incuber ces autres activités d'une manière qui ne gêne pas le coeur de leurs revenus."Si Google est surtout connu comme l'acteur dominant dans la recherche en ligne, beaucoup des projets parfois un peu fous qu'il a lancés ces dernières années ont au mieux un rapport marginal avec son métier de base.Le groupe s'est intéressé par exemple aux lunettes interactives (Google Glass), aux drones et aux robots, aux paiements mobiles, aux objets connectés dans la maison (Nest), il a fait des tests de relais-internet par montgolfières (projet Loon), a déployé dans quelques villes américaines un réseau ultra-rapide en fibre optique (Fiber), a fondé des sociétés pour réfléchir aux conséquences du vieillissement (Calico) ou aux problèmes de la vie dans les grandes villes (Sidewalk Labs)...La nouvelle structure évitera de "voir la marque Google associée à un échec", probable pour beaucoup de ces projets, indique Larry Chiagouris à l'AFP. - "Projets scientifiques" - "Google en réalité a seulement une activité, qui est la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant