Google et Facebook s'allient pour un projet de câble sous-marin transpacifique

le
0
Google et Facebook s'allient pour un projet de câble sous-marin transpacifique
Google et Facebook s'allient pour un projet de câble sous-marin transpacifique

Souvent en concurrence, les poids lourds américains d'internet Google et Facebook vont s'allier dans le cadre d'un projet d'installation de câble sous-marin ultra-rapide à travers l'océan Pacifique, ont annoncé mercredi les différentes parties concernées."Nous allons travailler avec Facebook, Pacific Light Data Communication (un gestionnaire de réseau câblé basé à Hong-Kong, ndlr) et TE SubCom (un spécialiste des technologies de communication sous-marines basé aux États-Unis) pour construire le premier système de câble sous-marin direct entre Los Angeles et Hong Kong avec une ultra-haute capacité", écrit Google dans un message sur son site internet.Google affirme qu'il deviendra alors le système câblé à plus haute capacité disponible pour traverser le Pacifique, permettant d'organiser en même temps 80 millions de vidéo-conférences en haute définition entre Hong Kong et Los Angeles.Le nouveau câble sous-marin, baptisé PLCN (Pacific Light Cable Network), sera également l'un des plus longs du monde (12.800 kilomètres).Sa construction va démarrer cette année, et il devrait devenir opérationnel à l'été 2018, ont précisé PLDC et TE SubCom dans un communiqué séparé."C'est particulièrement gratifiant que des entreprises technologiques mondiales comme Google et Facebook deviennent co-investisseurs dans PLCN", a commenté Wei Junkang, le président du conseil d'administration de PLDC, évoquant "un signal fort" de confiance envers son entreprise "pour répondre aux besoins de capacités pour les services internet et de communication internationales à travers le Pacifique"."La plupart des câbles sous-marins du Pacifique vont des États-Unis au Japon, et cette liaison plus directe nous donnera davantage de diversité et de résistance", a expliqué de son côté Facebook dans un blog séparé."Avec l'augmentation du nombre de personnes qui utilisent les applications et services ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant