Google en «position dominante» en France

le
0
L'Autorité de la concurrence a préconisé que les pouvoirs publics adoptent des «mesures ciblées» pour garantir plus de transparence et d'équité dans la façon dont Google partage ses revenus publicitaires avec les médias sur internet.

L'Autorité de la concurrence a mis en garde mardi Google contre tout abus de sa position dominante sur le marché de la publicité liée aux moteurs de recherche en France. Google est en position dominante en France sur ce marché mais seul un abus de cette position pourrait entraîner des sanctions, a estimé le gendarme de la concurrence dans un avis consultatif.

Cet avis intervient deux semaines après l'ouverture d'une enquête sur Google pour abus de position dominante dans le domaine de la recherche en ligne.

En France, l'Autorité de la concurrence, saisie en février par le ministère de l'Economie et des Finances pour avis sur le marché de la publicité en ligne, ne juge pas nécessaire de réguler l'ensemble du secteur. «Le droit de la concurrence peut mettre des bornes aux agissements de Google», estime-t-elle dans un communiqué.

L'Autorité met pour l'instant Google en garde contre la tentation d'abus d'éviction, une pratique destinée à décourager, retarder ou ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant