Google devrait dévoiler de nouveaux téléphones

le
0
    par Julia Love 
    4 octobre (Reuters) - Alphabet  GOOGL.O , maison mère de 
Google, devrait dévoiler mardi de nouveaux smartphones en son 
nom propre afin de mieux concurrencer Apple  AAPL.O  sur le haut 
de gamme. 
    Le géant de l'internet a prévu une conférence à San 
Francisco au cours de laquelle, il devrait, selon les analystes, 
également présenter d'autres produits, dont un assistant vocal 
entièrement pilotable à la voix (Home) sur le modèle d'Echo 
d'Amazon, ainsi qu'un casque de réalité virtuelle. 
    Le lancement le plus attendu demeure toutefois la nouvelle 
gamme de smartphones baptisée Pixel, qui remplacera le Nexus, 
conçu jusqu'ici en partenariat avec plusieurs constructeurs de 
téléphones mobiles.  
    Contrairement à Apple, Google, qui édite le système 
d'exploitation mobile Android utilisé par la plupart des 
fabricants de téléphones, doit prendre soin de ménager ses 
partenaires en se lançant dans la conception de combinés. 
    Le groupe californien a tenté sans succès diverses approches 
depuis des années.  
    Les ventes de la gamme Nexus, lancée en 2010, souffrent 
ainsi de la comparaison face aux modèles proposés par Samsung 
 005930.KS , en raison notamment d'une politique de  
distribution limitée à internet. Or, aux Etats-Unis, l'essentiel 
des combinés mobiles est vendu directement par les opérateurs 
télécoms. 
    Google a également racheté les téléphones de Motorola avant 
de céder cette activité au chinois Lenovo  0992.HK . 
    Pour Jan Dawson, analyste chez Jackdaw Research, le système 
Android est si répandu que Google a du mal à mettre en valeur 
ses propres appareils.  
    Google "veut avoir cette expérience de bout en bout, mais il 
n'est pas certain que les gens veuillent vraiment cela", a-t-il 
dit. 
    Les nouveaux téléphones Pixel devraient coûter plus de 600 
dollars et se situer sur un positionnement haut de gamme dominé 
par Apple. 
     
    BATAILLE DES ASSISTANTS VOCAUX 
    Jan Dawson est plus confiant pour l'assistant virtuel vocal 
Home dévoilé l'an dernier par le groupe à sa conférence de 
développeurs. Ce boîtier permet d'effectuer uniquement par la 
voix des achats sur internet. Il peut aussi servir à contrôler 
les appareils connectés de la maison.  
    Son lancement souligne l'intensification de la bataille 
entre les géants de la technologie pour contrôler le marché des 
assistants numériques.  
    Google Assistant, Alexa d'Amazon et Siri d'Apple pourraient 
à terme remplacer les claviers physiques et tactiles utilisés 
pour saisir des données au profit d'une interaction 
principalement vocale.  
    Amazon a été le premier à se lancer sur le marché des 
assistants vocaux pour la maison, mais selon Jan Dawson, Google 
peut espérer prendre une part significative de ce nouveau 
segment. Mais comme avec les smartphones, le principal frein 
pour le groupe californien pourrait être le réseau de 
distribution.  
    "Amazon a l'avantage d'être en mesure de mettre cela (son 
appareil) sur la page d'accueil du plus grand site de e-commerce 
au monde", a-t-il souligné.  
    Au cours de la conférence de San Francisco, Google devrait 
également présenté un casque de réalité virtuelle baptisé 
Daydream, selon l'analyste Ben Bajarin du cabinet Creative 
Strategies.  
    Le géant de l'internet pourrait aussi dévoiler ses projets 
de fusion de son système d'exploitation pour ordinateurs 
portables Chrome avec Android, afin de permettre aux 
développeurs de rendre compatibles leurs logiciels sur davantage 
d'appareils.     
 
 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick 
Vignal) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant