Google devra rémunérer les éditeurs de presse en Allemagne

le
0
Le gouvernement allemand a adopté un projet de loi obligeant les moteurs de recherche, qui agrègent de l'information, à garantir aux éditeurs et journalistes « une participation juste ».

Berlin poursuit son combat pour réguler le cyberespace avec l'adoption d'une loi qui pourrait faire des émules à travers le monde. Le gouvernement allemand a adopté, mercredi, un texte permettant aux éditeurs de presse de réclamer des droits d'auteur pour les articles repris par les moteurs de recherche. Réclamée par les puissants groupes de presse Springer et Bertelsmann, la loi doit encore être approuvée par le Bundestag.

«C'est un bon jour pour tous les lecteurs, journalistes et éditeurs de presse. Google et les autres moteurs de recherche captent des textes, qui sont le fruit d'un dur travail de recherche et écrits avec professionnalisme, et les postent sur Internet», s'est félicité le grand quotidien populaire Bild (groupe Axel Springer) dans un éditorial en déplorant que ces portails récoltent ainsi des milliards de bénéfices «sans rétribution financière pour les journalistes et les éditeurs».

«Lex Google»

Adopté en Conseil des ministres, le texte enten

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant