Google dévoile un nouveau projet de siège vert et modulaire

le
0
Google dévoile un nouveau projet de siège vert et modulaire
Google dévoile un nouveau projet de siège vert et modulaire

Le géant internet américain Google a soumis vendredi aux autorités locales un ambitieux projet architectural pour agrandir et réaménager son siège de Mountain View en Californie, en intégrant des jardins public, des pistes cyclables couvertes et une structure modulaire.Le projet de nouveau campus, dont le groupe dévoile des détails sur un blog, a été conçu par les architectes danois Bjarke Ingels et londonien Thomas Heatherwick."En occupant une série de lieux de travail --y compris un garage à Menlo Park, une ferme au Danemark et un bloc entier à New York--, nous avons appris quelque chose sur ce qui rend un espace de bureaux excellent", commente David Radcliffe, vice-président chargé de l'immobilier de Google, sur le blog, affirmant que le nouveau campus conduira à "une meilleure manière de travailler".Les architectes ont notamment imaginé une structure modulaire, afin de s'adapter aux différents projets que mène le groupe, car les besoins des équipes travaillant sur la voiture sans chauffeur Google Car sont différentes de ceux des ingénieurs travaillant sur la recherche en ligne."Au lieu de construire des immeubles inamovibles en béton, nous créerons des structures légères un peu comme des blocs, pouvant être déplacés facilement quand nous investissons dans de nouveaux types de produits", fait valoir M. Radcliffe.Le projet prévoit de larges auvents translucides couvrant tous les sites de ce campus, qui permettront de réguler la température, la pollution et le bruit, tout en laissant passer l'air et la lumière.Il ambitionne aussi de "brouiller la distinction entre nos bâtiments et la nature", avec notamment un "anneau vert" avec de la végétation permettant les déplacements des piétons et des cyclistes. Le projet intègre aussi des cafés et des commerces locaux.Google présente ainsi le dernier d'une série de vastes projets architecturaux des géants de la Silicon Valley. Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant