Google déclare la guerre à Apple avec son smartphone Pixel

le
0
Google déclare la guerre à Apple avec son smartphone Pixel
Google déclare la guerre à Apple avec son smartphone Pixel

Le géant internet américain Google a fait mardi une déclaration de guerre à Apple en dévoilant une série d'appareils électroniques, dont un smartphone haut de gamme qui se positionne en concurrence frontale avec l'iPhone.Dans le passé, le groupe de Mountain View (Californie) avait déjà collaboré avec plusieurs fabricants pour des appareils commercialisés sous la marque "Nexus", et il avait brièvement été le propriétaire de Motorola, finalement revendu au chinois Lenovo. Mais le nouveau smartphone, baptisé "Pixel", est le premier à être entièrement "fait par Google", fait valoir le groupe, qui y a intégré ses dernières innovations en matière d'intelligence artificielle et le dernier cri de son système d'exploitation Android, Nougat."Nous avons tout conçu, du design industriel à la manière dont le consommateur peut l'utiliser", a assuré Rick Osterloh, le responsable de la branche smartphone de Google, lors d'une présentation à San Francisco."Nous sommes persuadés que la prochaine grande innovation aura lieu à l'intersection des appareils et des logiciels, et autour de l'intelligence artificielle", a-t-il affirmé pour justifier l'offensive dans les appareils, où il affirme que le groupe est "là pour le long terme".Comme le nouvel iPhone 7, Pixel est annoncé avec un prix de base de 649 dollars aux Etats-Unis, où les précommandes ouvraient mardi de même qu'en Australie, au Canada, au Royaume-Uni et en Allemagne.Et au cas où certains observateurs auraient encore eu des doutes sur sa cible, Google a également lancé plusieurs piques envers la marque à la pomme durant sa présentation.Comme l'iPhone 7, Pixel sera disponible en deux tailles. Mais contrairement à Apple qui a réservé certaines nouvelles fonctionnalités à son plus grand modèle, Google a promis que Pixel aura les mêmes capacités quelle que soit la taille.Cela inclut entre autres le nouvel assistant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant