Google, Apple, Amazon : l'arsenal fiscal du G20

le
0
L'OCDE présente au G20 Finance, à Moscou, un plan d'action en 15 points pour freiner l'optimisation fiscale des multinationales. En ligne de mire: prix de transfert, montages hybrides...

Aller vite, profiter du climat politique favorable, des gouvernements et opinions choqués en ces temps de disette budgétaire par les milliards d'impôt non payés par les grandes multinationales. C'est le leitmotiv de l'OCDE, fer de lance du combat contre l'évasion fiscale, mandatée par le G20 pour définit un plan d'attaque. L'organisation internationale a remis sa copie au G20 Finance, qui se réunit ce vendredi et samedi, à Moscou. Baptisé Beps - Base Erosion and Profit Shifting - ou comment lutter contre l'érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfices, ce plan prévoit 15 actions à réaliser dans les deux ans.

Il vise en priorité les sociétés numériques - Amazon, Apple, Google - qui usent des failles de la fiscalité internationale pour réduire, en toute léga...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant