Goodyear renonce à un plan de départs volontaires pour Amiens

le
1
GOODYEAR RENONCE À UN PLAN DE DÉPARTS VOLONTAIRES POUR LE SITE D?AMIENS
GOODYEAR RENONCE À UN PLAN DE DÉPARTS VOLONTAIRES POUR LE SITE D?AMIENS

LILLE (Reuters) - La direction du groupe de pneumatiques Goodyear a annoncé jeudi que son plan de départs volontaires sans licenciements à l'usine d'Amiens-Nord n'était plus d'actualité en raison d'un désaccord avec la CGT, syndicat majoritaire.

La direction devait présenter jeudi en Comité central d'entreprise ce plan de départs volontaires qui avait été décidé par la direction en juin dernier en remplacement d'un plan de licenciements.

La direction du groupe et la CGT avaient entamé des discussions et les positions s'étaient rapprochées mais sans qu'un accord soit signé.

La conséquence sera la présentation d'un nouveau plan "qui devra être présenté rapidement avec les organisations syndicales mais qui ne pourra probablement pas être aussi favorable aux salariés", a déclaré un membre de la direction de Goodyear France.

Le désaccord entre la CGT et la direction de Goodyear porte sur la reprise de l'usine d'Amiens-Nord par le groupe Titan de l'activité des pneus agricoles.

Le groupe Titan s'est engagé à reprendre un peu plus de 500 salariés sur le millier que compte l'usine d'Amiens.

La CGT rappelle pour sa part que le plan social de fin d'activité de la branche pneus de tourisme a été invalidé par la justice.

Pierre Savary, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5062559 le jeudi 27 sept 2012 à 20:30

    la CGT par son jusque boutisme et les lois qui l'y encouragent, ne fait détourner de France l'investissement et la création d'emplois. Ce n'est en mal défendant des emplois qui ne servent plus à rien que vous allez encourager les créateurs et développeurs de vrais emploi à prendre des risques pour embaucher! La CGT est tout ce que l'on veut sauf une alliée de l'emploi.