Gomis proche de Newcastle tout en espérant Marseille

le
0
Gomis proche de Newcastle tout en espérant Marseille
Gomis proche de Newcastle tout en espérant Marseille

« Il n'y a pas de souci de salaire avec Newcastle (ndlr : 450 000 euros par mois), c'est réglé depuis trois semaines. Il reste quelques détails à régler. » Présent à Tola-Vologe ce vendredi, Bafétimbi Gomis a bien confirmé la piste le menant au club anglais dans des propos rapportés par olympiqueetlyonnais.com. L'international français a en revanche démenti les propos de Jean-Michel Aulas, qui affirmait que Lyon s'était mis d'accord avec les Magpies mais que les demandes élevées de l'ancien Stéphanois en termes de salaire empêchaient la transaction. En fait, c'est surtout des histoires de commissions d'agents qui ralentissent les discussions. « Nous avons accepté la proposition de Newcastle pour un transfert à hauteur de 8 millions d'euros plus 2 millions de bonus, a expliqué JMA à nos confrères du JDD. Le club s'est fait à l'idée d'accepter les prétentions salariales du joueur. L'accord est désormais lié à l'acceptation des honoraires d'agents. Je crois comprendre que le problème est dans le montant et les modalités de versement des commissions. Il y a plusieurs personnes associées dans l'opération, ce qui complique comme souvent la négociation. Mais j'ai bon espoir que les choses soient réglées dans les 24 ou 48 heures. » Newcastle intéresse donc Bafétimbi Gomis mais pas autant que l'OM. « Il y a deux pistes, Newcastle et Marseille, a reconnu l'attaquant lyonnais. Août sera le mois de la vérité. » Seulement, le club phocéen n'a pas les moyens de faire venir Bafé Gomis tant qu'André-Pierre Gignac sera là. Lyon demande au minimum 8,5 millions pour le transfert de l'ancien Stéphanois qui perçoit 300 000 euros par mois. Problème, « APG » a déjà repoussé plusieurs offres de clubs anglais, dont Newcastle, et ne semble pas vouloir quitter la Canebière. Alors Newcastle ou Marseille pour Gomis ? Affaire à suivre?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant