Golf - Open de France : plein soleil sur les Bleus ?

le
0
Victor Dubuisson, le numéro un français.
Victor Dubuisson, le numéro un français.

Étouffante, la chaleur qui s?abat depuis plusieurs jours sur l?Hexagone n?a pas épargné le Golf national de Guyancourt, véritable fournaise et théâtre cette semaine de l?Open de France (du 2 au 5 juillet). Mais les températures caniculaires n?ont pas pour autant entamé les espoirs tricolores. Même si le défi s?annonce de taille. Depuis qu?il se joue au Golf national de Guyancourt (1991), seulement deux Français ont ajouté leur patronyme au palmarès du tournoi : Jean-François Remesy (2004, 2005) et Thomas Levet (2011).

La pression du joueur français

Il faudra donc autre chose que les presque 40 °C annoncés pour perturber les deux principales chances françaises, Alexander Lévy et Victor Dubuisson. De l?avis même du double tenant du titre Graeme McDowell, les deux garçons "jouent avec du flair et de la passion. Ils pourront prétendre au top 10 ou top 20 mondial très bientôt".

En attendant, ils ont préféré jouer la carte de la tranquillité ce mardi devant la presse. À l?image du joueur français sous pression à l?idée de jouer à Roland-Garros, ils ont chacun à leur façon tenté de relativiser l?engouement et l?attente qui peuvent naître autour d?eux. Selon Lévy, "tous les joueurs ont du mal à jouer dans leur Open national". "Il ne faut pas se cacher : la pression sera un peu différente", a-t-il concédé, en référence au fait de jouer "à domicile".

"Pour nous, Français, ici...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant