Golf - Masters d'Augusta 2016 : les Français marquent l'histoire !

le
0
Victor Dubuisson et Romain Langasque (de gauche à droite) sont tous deux originaires de la région cannoise.
Victor Dubuisson et Romain Langasque (de gauche à droite) sont tous deux originaires de la région cannoise.

Ce Masters d'Augusta 2016 est vraiment sans pitié pour les golfeurs. Le deuxième jour, en raison des conditions climatiques, des bourrasques récurrentes, et de la dureté du parcours due au positionnement complexe des drapeaux, pas un seul joueur n'est descendu en dessous d'un score de 70, une première depuis 2007. Et seulement quatre d'entre eux - Dustin Johnson, Rory Mc Illroy, Daniel Berger et Troy Merritt - ont pu descendre vendredi jusqu'à 71 (- 1). Quelques grands noms de la petite balle blanche comme Zach Johnson (vainqueur du Masters en 2008 et du dernier Open britannique) ont déjà quitté l'aventure. C'est aussi le cas pour Phil Mickelson, qui a remporté trois fois le Masters, et qui, cette année, rend la pire carte de sa carrière à Augusta avec un score de 79 (+ 7).

Même le grandissime favori, l'Américain Jordan Spieth, tenant du titre, s'est fait malmener le deuxième jour. Stratosphérique lors du premier jour avec une carte de - 6, le jeune prodige fait un double bogey au trou 5 le lendemain et a obtenu un petit score de + 2 au total. Il est toujours en tête du classement général (- 4), mais Rory McIllroy, son principal concurrent, n'est qu'à un coup derrière. Ce dernier est le seul du Masters 2016 à avoir été en dessous du par lors des deux premières journées, ce qui n'est vraiment pas un mince exploit.

Les amateurs à l'honneur

L'autre grand exploit de ces deux premiers...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant