Goldman Sachs reste prudent après le récent rebond des prix du pétrole

le
0

(AOF) - Alors que le dernier rapport mensuel de l'Opep allait dans le sens des précédents, à savoir que le marché est en train de se rééquilibrer et que la surproduction va se résorber, Goldman Sachs préfère rester prudent. Pour la banque d'affaires américaine, le récent rebond des prix du baril est fragile et ses causes - incendies au Canada, attaques au Nigeria - pourraient n'être que conjoncturelles. "La récente remontée des prix pourrait se traduire par une moindre baisse de la production des pays non membres de l'Opep, notamment les Etats-Unis", craignent aussi les analystes.

Pour Goldman Sachs, le déficit d'offre va rester limité au deuxième semestre 2016 et le marché va de nouveau se retrouver en surcapacité au premier trimestre 2017. L'analyste n'attend pas de normalisation des stocks de brut avant fin 2017.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant