Goldman Sachs anticipe un S&P 500 à 2 200 points à fin 2017

le
0

(AOF) - Une croissance plus élevée, des risques plus élevés et des rendements légèrement plus élevés : voilà comment Goldman Sachs envisage 2017. Un stimulus fiscal américain est bienvenu, expliquent les spécialistes - qui ont été surpris par l’élection de Donald Trump – en particulier dans un contexte de croissance mondiale faible (3,5% anticipé en 2017) où le potentiel de réduction des taux d’intérêt réels reste entravé par une inflation faible et des taux d’intérêt nominaux égaux à zéro.

S'agissant des actions, la banque américaine anticipe un indice S&P 500 à 2 200 points à fin 2017 contre 2176,94 points lors de la rédaction de l'étude. Le potentiel de hausse du Stoxx Europe 600 est légèrement plus intéressant, puisqu'il devrait passer de 337,47 points à 360 points d'ici 12 mois. Les meilleures opportunités se trouvent sur les marchés actions asiatiques hors Japon, où le rendement devrait atteindre 12,5%.

La production et l'emploi étant déjà proches de leur potentiel, l'inflation progressant aux Etats-Unis, Goldman Sachs se dit renforcé dans sa conviction que la Fed va augmenter ses taux en décembre, puis trois fois en 2017.

Dans ce contexte, l'euro/dollar devrait atteindre la parité au quatrième trimestre 2017 contre 1,07 dollar actuellement.

La baisse attendue de 10% de la devise européenne pèse lourdement sur la performance anticipée de l'emprunt d'Etat allemand à 10 ans, qui devrait être de -11%. Le rendement de son équivalent américain devrait être de –50 points de base.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant