Go Voyages et Opodo veulent entrer en Bourse en 2013

le
1
Odigeo, leader européen du voyage en ligne, pourrait tenter l'aventure de l'introduction en Bourse l'année prochaine.

Moins d'un an après la formation du groupe, né de la fusion de l'opérateur français Go Voyages, de l'espagnol eDreams et du britannique Opodo, l'hypothèse semble très sérieusement envisagée. «C'est l'option la plus probable et la plus logique, compte tenu de la taille de notre groupe paneuropéen», assurait vendredi Nicolas Brumelot, directeur général adjoint, au magazine L'Écho touristique.

En juillet 2011, deux fonds d'investissement, le français Axa Private Equity (propriétaire de Go Voyages) et le britannique Permira (actionnaire unique d'eDreams) ont réuni ces deux actifs et acheté ensemble Opodo pour 400 millions d'euros au groupe espagnol Amadeus, leader mondial de la réservation de voyages.

Avec cette alliance, ils visaient la première marche du podium européen des ventes de voyages sur Internet. Dans ce secteur aux marges faibles où tout est affaire de volume, la concurrence est rude face aux poids lourds américains Expedia, Lastminute et Ebookers.

En 2011, Odigeo dirigé par Javier Perez-Tenessa, fondateur d'eDreams, a réalisé un volume d'affaires de près de 4 milliards d'euros. Une entrée en Bourse viserait à lever des fonds pour financer sa croissance, ­notamment par le biais d'acquisitions. «L'introduction en Bourse est un des moyens de sortie de ces fonds d'investissement, qui sont là pour une certaine durée, afin d'accompagner notre projet», ajoute Nicolas Brumelot.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • idem12 le dimanche 10 juin 2012 à 22:51

    bon courage....