Go Impact go !

le
0

Il est peut-être là le match le plus dingue de la semaine : à Mexico, dans le mythique stade Azteca, le rutilant Club América, sorte de Real de Madrid d'Amérique, affronte en finale de la C1 locale les Québécois de l'Impact de Montréal, braves et miraculeux représentants d'une MLS en mal de reconnaissance internationale. C'est beau, c'est fou, c'est excitant et ça se joue à 3h du mat' heure française. À vos réveils, ça peut valoir le coup.

Au début du printemps à Montréal, encore plus que le reste de l'année, la quasi-intégralité de l'actu sportive est consacrée aux performances des Canadiens adorés en NHL. D'autant que cette saison, la franchise la plus titrée de l'histoire de la ligue nord-américaine de hockey sur glace, qui attend désespérément de conquérir une Stanley Cup depuis 1993, cartonne étonnamment bien. À tel point qu'elle figure parmi les favoris à la victoire finale avec les Rangers de New York, les Ducks d'Anaheim ou encore les Blackhawks de Chicago. Il faut le voir pour le croire : tout s'arrête dans cette ville quand les "Habs" disputent un match décisif des play-offs, c'est impressionnant et il y a peu d'équivalent dans le monde. Montréal vit hockey, respire hockey, mange hockey, sacre hockey, ne parle que de hockey.

Alors pensez bien que si le soccer/football essaie de se faire une place dans le cœur des gens, ce n'est vraiment pas un défi facile. Là moins que quasiment partout ailleurs. Et pourtant, le club local de l'Impact Montréal parvient à exister ces derniers temps, grâce, notamment, à son remarquable et surprenant parcours continental dans la Ligue des champions locale, appelée la CONCACAF Champions League, CCL pour les intimes. Oui, contre toute attente, les Québécois se sont hissés jusqu'en finale de la compétition, une confrontation disputée selon le format aller-retour. Le premier match aura lieu au milieu de la nuit heure française sur la pelouse de l'adversaire, le Club América de Mexico, tandis que le retour aura lieu la semaine prochaine, dans un stade olympique de Montréal rempli à ras la gueule : 60 000 places max dans sa configuration actuelle. Ça devrait se jouer à guichets fermés, preuve que le soccer est bien parvenu à squatter un peu l'actu au cœur de la période des séries de NHL. Sacrée performance.
Une finale en début de saison
Petit cours de rattrapage rapide pour les non-initiés. La CCL, c'est donc l'équivalent de notre bonne vieille C1 en Amérique du Nord, en Amérique centrale et aux Caraïbes. L'Impact ne participe pas à l'actuelle édition en tant que qualifié via la MLS, son championnat domestique, mais en tant que champion du Canada, un titre un peu pompeux pour un mini-tournoi disputé entre les quatre équipes pro de soccer au pays de Justin Bieber. Une subtilité est à noter quand même quand vous suivez un peu l'actu des clubs de…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant