GM lance une voiture bi-carburant mi-essence, mi-GNV

le
1
General Motors (GM) va fabriquer une berline bi-carburant qui fonctionnera soit à l'essence soit au gaz naturel pour véhicules (GNV), a indiqué mercredi le PDG du constructeur, Dan Akerson. Photo by Mark Finkenstaedt for Chevrolet
General Motors (GM) va fabriquer une berline bi-carburant qui fonctionnera soit à l'essence soit au gaz naturel pour véhicules (GNV), a indiqué mercredi le PDG du constructeur, Dan Akerson. Photo by Mark Finkenstaedt for Chevrolet

(AFP) - General Motors (GM) va fabriquer une berline bi-carburant qui fonctionnera soit à l'essence soit au gaz naturel pour véhicules (GNV), a indiqué mercredi le PDG du constructeur, Dan Akerson.

La berline, une Chevrolet Impala modèle 2015, sera vendue à partir de l'été prochain.

M. Akerson a fait cette annonce lors d'une intervention au colloque Opec Oil Embargo + 40 marquant les quarante ans de l'embargo pétrolier de 1973 et destiné à appeler les Etats-Unis à accroître leur indépendance énergétique, ce que le pays est en train de faire grâce au boom du gaz et du pétrole de schiste.

"La sécurité énergétique des Etats-Unis (...) viendra de nos investissements systématiques dans la technologie et l'innovation", ainsi que de "l'exploitation des ressources de schiste", a commenté M. Akerson.

La Chevrolet Impala bi-carburant aura un rayon d'action de 750 kilomètres ce qui permettra de "réduire l'inquiétude associée aux véhicules fonctionnant au GNV" seul, et l'angoisse de se retrouver à mi-parcours sans être en mesure de recharger son véhicule avec une station adaptée au GNV, a-t-il précisé.

Les véhicules au GNV sont disponibles dans certaines villes en France et aux Etats-Unis, principalement pour les flottes d'entreprises qui peuvent investir dans leur propre station de compression.

"C'est une technologie disponible depuis un certain temps en Europe, mais ce qui rend" le nouveau modèle unique, "c'est qu'un constructeur de premier plan la propose au grand public dans une berline" alors que la technologie visait jusqu'alors beaucoup les flottes d'entreprises, a indiqué à l'AFP un porte-parole de GM, Klaus-Peter Martin.

L'action de GM a fini en hausse de 1,24% à 35,13 dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le jeudi 17 oct 2013 à 12:53

    Super! en 1995, j'avais une 309 essence/GN (équipée de série).