GM, Ford et Nissan à la traîne du marché chinois en août

le
0
BAISSE DES VENTES DE GM EN CHINE
BAISSE DES VENTES DE GM EN CHINE

PEKIN (Reuters) - General Motors, Ford et Nissan ont annoncé lundi des ventes en baisse sur le marché chinois en août alors que Toyota, Honda et Daimler ont su tirer leur épingle du jeu, grâce au lancement de nouveaux modèles.

GM et ses partenaires locaux ont accusé une baisse de 4,8% de leurs ventes en août sur un an, à 248.815 unités, soit leur plus mauvais score depuis cinq mois après déjà un recul de 4,0% en juillet.

Nissan de son côté a fait état d'une baisse de 5,5% de ses ventes en Chine le mois dernier, à 89.000 unités, et Ford a annoncé un recul de 3% à 79.608. Ces deux constructeurs font toutefois mieux qu'en juillet lorsque leurs ventes avaient chuté de respectivement 13,9% et 6% par rapport au même mois de 2014.

Mercedes, qui a su renouveler son offre plus rapidement que ses concurrents Audi et BMW, a à l'inverse enregistré un bond de 53,1% de ses ventes en août en Chine, à 139.802 voitures, avec notamment une envolée de 81,3% des immatriculations de sa berline Classe-C.

Honda avait annoncé la semaine dernière un bond de 50,7% de ses ventes chinoises en août, à 78.277 unités, et Toyota a vu les siennes augmenter de 20% à 94.200.

Ces deux constructeurs japonais ont lancé ces derniers mois des SUV en Chine, un segment qui selon le cabinet d'études IHS Automotive devrait enregistrer une croissance de plus de 20% cette année, contrairement à la tendance d'ensemble du premier marché mondial.

GM, soucieux de rattraper son retard, a lancé en juillet un nouveau SUV sous la marque Baojun, mais le bon démarrage de ce véhicule, attesté par un triplement des ventes de sa marque à petit prix en août, n'a pas suffi à enrayer la baisse de l'ensemble des ventes du groupe américain.

L'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM) publiera jeudi ses données pour le marché en août.

Les ventes de voitures en Chine ont augmenté de seulement 0,4% sur les sept premiers mois de l'année, amenant la CAAM a réduire de plus de moitié sa prévision pour l'ensemble de l'année. L'association anticipe désormais une croissance de 3% pour le premier marché mondial, en notant que le krach boursier de cet été a pesé sur les intentions d'achat.

La Bourse chinoise a corrigé de quelque 40% depuis la mi-juin après son envolée des mois précédents.

Volkswagen est numéro un en Chine avec une part de marché d'environ 18% en 2014, suivi par General Motors et le coréen Hyundai.

(Jake Spring, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant