GM évite une grève en Corée avec un accord salarial

le
0
GM ÉVITE UNE GRÈVE EN CORÉE DU SUD
GM ÉVITE UNE GRÈVE EN CORÉE DU SUD

SÉOUL (Reuters) - La filiale sud-coréenne de General Motors est parvenue à un accord de principe portant les salaires avec les syndicats, évitant une grève sur l'un des principaux sites de production du constructeur américain en Asie, accord subordonné à un vote syndical mercredi et jeudi.

Le directeur général de GM Korea, Sergio Rocha, avait déclaré ce mois-ci que de possibles mouvements sociaux risquaient de déboucher sur une nouvelle réduction de la production en Corée du Sud.

GM avait dit en décembre qu'il ne vendrait plus de Chevrolet en Europe d'ici la fin 2015, décision qui affectera sa production sur le site de Gunsan, lequel produit la plus grande partie des "Chevy" vendues en Europe.

Dans le cadre de l'accord provisoire passé lundi, GM est revenu sur sa décision de ne pas produire la prochaine Chevrolet Cruze à Gunsan. Toutefois, cette production ne débutera pas avant 2017, suivant la proposition de GM aux syndicats dont Reuters a eu connaissance.

"On ne peut pas gagner sur tous les tableaux, nous laissons l'accord à l'appréciation de nos membres", a déclaré à Reuters le porte-parole syndical Jang Kyung-dae.

GM Korea a accepté d'accorder une enveloppe de 10,5 millions de wons (7.600 euros) en bonus et primes à chaque employé et augmenté, entre autres, le salaire de base de 63.000 wons.

GM a en outre accepté de revoir la grille des salaires, qui était en place depuis 1953, la cour suprême coréenne ayant jugé fin 2013 que les primes régulières devaient être incluses dans le salaire de base.

La Corée du Sud est l'une des plus grandes bases arrières de GM en Asie, produisant plus de 40% des Chevrolet commercialisées dans le monde.

(Hyunjoo Jin, Mathilde Gardin et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant