GM bat le consensus au T3 avec la Chine et les utilitaires

le
0

(Actualisé avec cours de l'action en avant-Bourse, précisions) DETROIT 21 octobre (Reuters) - General Motors GM.N a publié mercredi des résultats au troisième trimestre meilleurs qu'attendu grâce notamment à une progression de la demande pour ses utilitaires en Amérique du Nord et une augmentation de ses marges en Chine. L'action GM bondit de 4,5% à 35 dollars dans les premiers échanges à Wall Street après cette annonce, une tendance positive qui pourrait lui permettre de repasser dans le vert depuis le début de l'année. Le constructeur de Detroit a annoncé un bénéfice hors exceptionnels de 1,50 dollar par action pour le trimestre clos le 30 septembre, contre 55 cents il y a un an, un chiffre nettement supérieur au consensus de 1,18 dollar établi par Thomson Reuters I/B/E/S. Ces résultats solides contrastent avec les difficultés auxquelles se heurtent les autres grands constructeurs américains, pénalisés à la fois par le ralentissement de la croissance du marché automobile chinois et la vigueur du dollar. GM s'est particulièrement distingué en Amérique du Nord, où la faiblesse des prix à la pompe a entretenu la progression de la demande pour les pick-ups, utilitaires et SUV, points forts du groupe de Detroit. Près des trois quarts (72%) du chiffre d'affaires trimestriel du groupe ont été réalisés sur ce marché, où la marge bénéficiaire s'est établie à 11,8%, un record. MARGE EN HAUSSE GM a vu la part de bénéfices qu'il tire de sa coentreprise chinoise reculer à 463 millions de dollars (408 millions d'euros) sur le trimestre, contre 484 millions un an plus tôt. Mais sa marge bénéficiaire a progressé de 9,6% à 9,8%, reflétant la progression des ventes de SUV plus onéreux et de véhicules plus luxueux. Le directeur financier Chuck Stevens a déclaré que GM prévoyait d'atteindre cette année son objectif d'une marge bénéficiaire de 10% en Amérique du Nord sur la totalité de l'exercice, avec un an d'avance sur ses précédentes prévisions. Pénalisé par la vigueur du dollar, le chiffre d'affaires sur le trimestre a reculé de 1,3%, à 38,8 milliards de dollars, soit légèrement au-dessus du consensus Thomson Reuters I/B/E/S de 38,55 milliards. D'après GM, les effets de change ont amputé le chiffre d'affaires trimestriel de 2,3 milliards de dollars. En incluant le coût de 1,5 milliard de dollars d'un accord avec la justice américaine pour mettre fin à une enquête sur une affaire de systèmes d'allumage défectueux, le bénéfice net du groupe s'élève à 1,36 milliard de dollars (1,20 milliard d'euros), soit 84 cents par action, contre 1,47 milliard (81 cents) il y a un an. La progression du bénéfice par action reflète la poursuite du programme de rachats d'actions de GM. Le constructeur a indiqué que le montant consacré à ces rachats d'actions avait atteint 2,9 milliards de dollars le 19 octobre dernier, soit plus de la moitié du programme de cinq milliards allant jusqu'en 2016. L'action GM s'inscrit en recul de 4,1% depuis le début de l'année, malgré le rebond des valeurs cycliques ces dernières semaines après leurs plus bas de septembre. Depuis que GM a annoncé aux investisseurs le 1er octobre qu'il allait augmenter ses bénéfices et ses marges, le titre a pris près de 5 dollars ou 11,5%. (Bernie Woodall et Joseph White; Patrick Vignal et Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant